Généralement, les graisses n’ont pas bonne presse et nombreuses sont les personnes qui aimeraient s’en débarrasser. Les cellules graisseuses participent pourtant à des fonctions essentielles de notre organisme. Et, encore mieux, elles peuvent nous aider à perdre du poids.

Vous avez bien lu : il suffit juste de miser sur la bonne graisse corporelle (à ne pas confondre avec la graisse alimentaire, sujet que nous traiterons dans un autre article). Et on reconnait les bonnes graisses à leur couleur : elles sont… brunes (autrement dit, les graisses brunes ne comptent pas pour des prunes).

1. Quel est le point commun entre un homme préhistorique, un nourrisson et un hérisson  ?

Pas facile comme question…
Mettons fin à ce suspense insoutenable : il s’agit de… la graisse brune. Explications :

histoire

L’homme préhistorique avait l’habitude de porter en guise de vêtements des peaux de bête. Jusque-là je ne vous apprends rien. Imaginez-vous en plein hiver avec des parties de peau à l’air libre et une simple peau en guise de vêtement. Je vous vois, vous frissonnez !
Mais pas notre homme préhistorique : ses graisses brunes se chargeaient de produire de la chaleur pour éviter que sa température interne se mette à chuter.

bebe-graisses-brunes

Qu'en est-il de notre nourrisson ? Lorsque vous avez froid, votre corps tremble. Un mécanisme bien huilé pour produire de la chaleur et compenser la déperdition de chaleur ressentie par le cerveau. Sauf que notre petit nourrisson n’a pas la musculature assez développée pour produire cette succession de tremblements ! Et pourtant sa température se maintient… vous l’avez compris, les nourrissons sont eux aussi dotés de graisses brunes.

herisson-graisses-brunes

Et enfin, notre hérisson ? L’hiver arrive, il file se cacher en journée pour dormir : son métabolisme se ralentit et supporte les froides températures pendant plusieurs mois. C’est le principe de l’hibernation. Comment expliquer qu’il ne meurt pas de froid ? Grâce aux graisses brunes qui lui évitent l’hypothermie !

Cette fameuse graisse brune les aide donc tous les 3 à maintenir leur température corporelle à un niveau acceptable lorsqu’ils sont exposés au froid. Vous vous demandez comment ?

(La suite va vous plaire !)

En... brûlant des calories !
Et oui, les graisses brunes sont de véritables brûle-graisses en plus d’être des isolants thermiques.

2. Graisses brunes : zoom sur ces brûle-graisses naturels

Vous vous rappelez de vos cours de biologie ? Lorsque vous regardiez par la fenêtre ou racontiez à votre voisin(e) votre week-end au lieu d’écouter votre professeur vous raconter toutes les subtilités du corps humain quand soudain :

« Vous là, qu’est-ce que je viens de dire ? »

Euh…

Allez, je vous offre une session de rattrapage !
Comme tout être humain normalement constitué (et on espère pour vous que c’est bien le cas), vous possédez un « tissu graisseux » composé de 3 types de cellules graisseuses :

  • les graisses blanches (ou tissu adipeux blanc)
  • les graisses brunes (ou tissu adipeux brun)
  • les graisses beiges (ou tissu adipeux beige)

Laissons pour le moment les graisses beiges de côté (mais si vous insistez, par ici pour tout savoir sur les graisses beiges) et penchons-nous sur la différence entre la graisse brune et la graisse blanche.

Graisse brune / graisse blanche : quelle différence ?

Commençons avec les graisses blanches : celles-là, ce ne sont pas vos amies car elles stockent les calories sous formes de lipides. Sans vouloir les défendre, sachez qu’elles stockent aussi les nutriments dont votre corps a besoin (le corps est un tout et rien n’est inutile !).
Voyez la graisse blanche comme une réserve dans laquelle votre corps puisera lorsque vos réserves de glucides seront épuisées.

L’info pour briller en société :
Chez la femme, le tissu adipeux blanc représente 20 à 25 % de la masse totale alors que chez l'homme, elle varie de 15 à 20 %. Jusque dans le gras, l’égalité n’est pas là !

Les graisses brunes fonctionnent tout autrement : on peut les comparer à des mini usines thermiques qui, si elles sont exposées au froid, se mettent à brûler une quantité significative de calories stockées dans d’autres graisses du corps (coucou les graisses blanches !). Pour fonctionner à plein régime, elles utilisent des lipides et des sucres comme combustibles.

L'info à retenir

On a donc d’un côté les graisses blanches qui stockent des calories et de l’autre les graisses brunes qui les brûlent. Et c’est ce qui les rend particulièrement intéressantes lorsque vous souhaitez perdre du poids ou même réguler votre glycémie.

Alors, vous voyez que les graisses peuvent devenir vos alliées ?
Il suffit juste de cibler la bonne couleur !

Surnommées les tissus anti-diabètes, les graisses brunes lutteraient contre le diabète de type 2 en plus de favoriser la perte de poids.

La graisse brune permettrait-elle de maigrir sans effort ? Véritable brûle-graisses, la graisse brune vous aide à garder la ligne. Le point sur cette découverte qui pourrait bousculer le monde des régimes.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Le lancement de la méthode BAT pour mincir est pour bientôt :
restons en contact !

>